fbpx
  • Langue

Quel impact a la recherche vocale sur le SEO ?

La recherche vocale est de plus en plus utilisée pour effectuer des recherches sur internet. Aux Etats-Unis, elle représente déjà plus de 20 % des requêtes réalisées à partir de Google et elle devrait atteindre 30 % en 20201. Dans les prochaines années, la multiplication des objets connectés devrait favoriser le développement de la recherche vocale, ce qui aura un impact sur le référencement des sites web. Hollispot vous propose quelques pistes de réflexion pour adapter le référencement de votre site à la recherche vocale.

Comment expliquer la montée en puissance de la recherche vocale ?

recherche vocale seoL’ordinateur familial n’est plus l’équipement central autour duquel s’organise toutes les activités numériques du foyer. 75 % des Français sont équipés d’un smartphone et le privilégient pour accéder au web : 46 % des connexions sont réalisées à partir d’un smartphone, contre 35 % depuis un ordinateur2. La recherche vocale n’est pas systématique sur ce type d’appareil, car les smartphones étant équipés d’un écran et d’un clavier, il est toujours possible d’effectuer une recherche classique en tapant quelques mots dans un moteur. Ils sont malgré tout employés dans 44 % des cas d’utilisation d’un assistant vocal3.

Il en est tout autrement des recherches effectuées à partir d’enceintes connectées (Google Home, Apple Home, Amazon Echo) et des assistants vocaux qui leur sont associés, Google Assistant, Siri et Alexa. Sur ces appareils, dépourvus d’écran et de clavier, la recherche vocale est le seul moyen d’accéder à internet. Il faut malgré tout relativiser leur impact dans l’immédiat, car si 32 % des Américains possèdent une enceinte connectée1, elles sont encore peu développées en France, et 57 % des Français n’ont pas l’intention dans faire l’acquisition dans un avenir proche3.

Pourquoi la recherche vocale influe-t-elle sur le SEO ?

Une personne qui saisit un texte sur un dispositif numérique peut taper environ 40 mots/mn, alors que dans le même temps, elle peut prononcer 150 mots. Selon Microsoft, la saisie textuelle comporte généralement 1 à 3 mots, alors qu’une recherche vocale peut en contenir plus de 10. La saisie textuelle favorise les requêtes courtes, la recherche vocale les requêtes longues, plus précises et plus naturelles, le plus souvent formulées sous forme de questions. Toutes ces particularités ne nécessitent pas une refonte complète du SEO, mais une adaptation au référencement vocal.

Pourquoi la recherche vocale favorise-t-elle le référencement de longue traîne ?

Une personne voulant obtenir des informations sur l’horaire d’arrivée d’un train en provenance de Paris, va simplement entrer les mots “horaires trains Paris” dans un moteur de recherche. Si elle effectue une recherche vocale, sa requête prendra une autre forme, plus longue et précise : « A quelle heure arrive le train de Paris ? ». Ce qui, dans ce cas, aura peu d’impact sur le SEO, car, quel que soit le mode de recherche utilisé, les mots clés sont les mêmes.

Dans d’autres cas, le SEO peut être plus sérieusement impacté, notamment quand l’internaute fait une recherche précise, favorisant la longue traîne. Prenons l’exemple d’une personne souhaitant acheter une paire de baskets. Elle va entrer simplement le mot “baskets” et le nom de la marque dans un moteur de recherche. Cette même personne, se trouvant dans la rue à la recherche d’un magasin proposant le modèle qu’elle convoite, va sûrement être beaucoup plus précise dans sa requête, qui peut alors s’apparenter à une question de ce type : « Où acheter une paire de baskets femme KENI pointure 38 ? ». Ce type de requête favorise les sites les mieux référencés localement et privilégiant un SEO très précis, s’appuyant sur la longue traîne.

Le SEO local, le grand gagnant de la recherche vocale

La recherche vocale est souvent utilisée par des mobinautes souhaitant trouver une réponse immédiate à une question très précise, comme l’indication d’une adresse. Dans cette logique, on voit tout l’intérêt que les entreprises peuvent avoir à travailler leur référencement local. Cela passe, entre autres, par la mise à jour des données de Google My Business, celles des annuaires, ainsi que la mise en place d’actions favorisant le retour d’avis et de notation de la part de leurs clients. La facilité d’accès au site par les robots d’indexation et la rapidité à obtenir une réponse fera aussi toute la différence.

La position zéro et le SEO vocal

Les sites ont l’habitude de se battre pour figurer sur la première page de résultats des moteurs et, si possible, dans les 5 premiers résultats. Les assistants vocaux changent l’ordre des choses, car ils ne donnent qu’un seul résultat, ce qui favorise la réponse placée en position zéro du SERP. Il s’agit des snippets, situés dans un cadre, au-dessus des autres résultats de la page. Ils sont taillés pour la recherche vocale, car ils ne se limitent pas à un lien renvoyant vers un site, mais répondent en partie à une question posée par l’internaute. La bataille pour la conquête de la position zéro s’inscrit donc bien comme un nouvel enjeu de la recherche vocale.

Enfin, n’oubliez pas que le référencement de votre entreprise s’appuie sur une stratégie social media soigneusement élaborée. Hollipsot est la solution social media la plus performante pour vous assurer une présence remarquable sur Facebook, Twitter, Instagram et LinkdIn !

Sources : 1. MDG Advertising – 2. Crédoc : “Baromètre du numérique 2018” – 3. Search Foresight : “Baromètre Search Vocal”.

Note générale de nos lecteurs
Notez cet article :
[Total: 2 Moyenne: 5]

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur